A LA UnePolitique

Élection en RDC : L’opposition Congolaise sort du conclave de Pretoria avec un même langage et dresse un nouveau cahier de charges.

Après un moment de secousses, les partis de l’opposition politique Congolaise viennent une fois de plus de poser un acte démontrant leur unité en prenant part au conclave prévu dans la ville Sud Africaine de Pretoria ce jeudi 25 octobre 2018.

A l’issue de ce rendez-vous l’opposition a à travers un communiqué signé conjointement par ses sept leaders dont Moïse Katumbi (Ensemble), Jean-Pierre Bemba (MLC), Félix Tshisekedi (UDPS), Adolph Muzito (Nouvel Elan), Martin Fayulu (Dynamique de l’Opposition.) Freddy Matungulu ( Congo na Biso) et Vital Kamhere (UNC et alliés) :

-Signé un accord de coalition politique des forces de l’opposition en vue des élections du 23 décembre prochain,

– Réaffirmé sa position de ne pas boycotter les élections,
– Appelé à l’organisation des élections libres, crédibles et transparentes,

– Appelé au retrait de la machine à voter du processus électoral et le nettoyage du fichier électoral,

– Appelé a l’implication de la communauté internationale pour son implication conformement à la résolution 2409 du conseil de sécurité des nations unies,

-Annoncé la désignation de son candidat communs avant le 15 novembre prochain et autour duquel elle se réunira lors des prochaines elections,

Avant de finir par appeller le peuple congolais a la vigilance et mobilisation pour une alternance réellement démocratique.

Toutefois ce communiqué ne fait pas allusion à la marche prévue ce vendredi 26 octobre pour désavouer ladite machine à voter, marche pour laquelle l’Udps avait conditionné sa participation, moyennant un certains nombre de garanties de la part de ses partenaires.

afficher plus

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer