A LA Une

Sud-Kivu : Bilan largement positif pour Général-Major MUNDOS à un an à la tête de la 33 ème région militaire.

Après une année passée à la tête de la 33 éme région militaire qui s’étend sur l’ensemble de la province du Sud-Kivu et une partie de celle de Maniema, le Général Major Akili Muhindo Charles appelé affectueusement Général Mundos par ses proches, à brossé devant les chevaliers de la plume et du micro le bilan du travail qu’il a abattu depuis son arrivée a la tête de la 33 ème région militaire en provenance de Béni au Nord-Kivu voisin.

D’entrée de jeu, l’actuel patron de l’armée régulière au Sud-Kivu et Maniema à parlé de la situation dans laquelle il a retrouvé la 33 ème  région militaire qui selon lui avec un grand activisme des forces négatives nationaux et étrangères qui y faisaient la loi sans être inquiété par qui que c’est soit, une impunité qui était la base d’un désordre accentué dans les rangs de l’armée ou chaque individus pouvait se permettre de faire ce que bon lui semble ne fonctionnait pas comme il se devait.

Juste après son arrivée, le Général-major Akili Muhindo Charles n’a pas attendu trop de temps et a avec l’appui et accompagnement des toutes les couches de la population du Sud-Kivu et celle de Maniema sous sa supervision depuis lors, remis les pendules à l’heure.

Dans le chapitre de la la restauration de la situation sécuritaire et lutte contre l’impunité, depuis son arrivée à la tête de la 33é région militaire, ce vaillant militaire en qui plusieurs trouvent l’esprit nationaliste a énuméré certaines actions concrètes menées jusqu’à présent dont: le transfère d’une soixante  d’hommes en uniformes ( officiers et hommes de troupes) ayant fâchés  les règlements de l’armée devant la justice afin de répondre de leurs actes, la réduction sensible du taux de criminalité et banditisme dans la zone sous sa supervision avec l’arrestation et mise hors d’état de nuire d’une cinquantaine de criminels, 16 armes a feu et autres effets militaires  récupérées, suppression d’au moins 137 barrières parsemées ça et là sur les différents tronçons routiers dans la zone sous sa juridiction.

Reconnaissant qu’il reste encore à faire, le Général Akili Muhindo Charles, a devant la presse pressente et d’autres couches qui représentaient  la population du Sud-Kivu et Maniema promis la multiplication des efforts dans l’avenir pour que la criminalité, l’impunité, l’activisme des mouvements insurrectionnels fassent une fois pour toute partie du passé avant de demander une fois de plus l’appui et l’accompagnement de toutes les couches de la population en collaborant avec l’armée régulière en dénoncer tout cas suspect.

De leur côté, les acteurs de la société civile et membres des mouvement citoyens et autres ont promis leurs soutiens au patron de la 33 ème région militaire dont ils ont reconnu et loué les efforts dans la pacification et stabilisation de la juridiction sous son commandement.

Elie TSONGO

afficher plus

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer